31/05/2013

Batterie pour portables ASUS G75

Ceux qui suivent notre Instagram (ou notre Twitter) le savent déjà mais j'ai reçu pour mon anniversaire il y a quelques temps un nouvel ordinateur portable : un Asus G75.Après quelques semaines d'utilisation, il était temps de vous donner mon avis sur cette bête de course.

Il faut savoir que j'avais depuis 5 ans un portable HP, pas trop orienté gamer mais quand même muni d'une bonne carte graphique pour l'époque. Pourtant, j'ai été rapidement limité par ses capacités. Cette fois-ci, je voulais donc mettre toutes les chances de mon côté avec un modèle complètement orienté gamer.

J'ai opté pour le modèle 17 pouces munis d'un CPU quad-core Intel i7 3610QM et d'une Nvidia GeForce GTX 670M. Par contre, vu le prix assez astronomique de l'ensemble, j'ai fait l'impasse sur le SSD (que je pourrai toujours rajouter si je le désire). Ayant un SSD sur mon PC fixe, je dois avouer que celui-ci me manque un peu, particulièrement au boot mais très honnêtement, si vous n'utilisez pas votre portable comme machine principale, cela reste tout à fait supportable.

En dehors de ses capacités techniques monstrueuses, la grande particularité de la marque Republic of Gamers d'Asus et plus particulièrement de la gamme G75, c'est le fait de ne ressentir absolument aucune impression de chauffe au travers du clavier. Sur mon vieux HP, même en idle sur le bureau Windows, mes mains rougeoyaient après quelques dizaines de minutes tellement la chaleur s'évacuait mal.

Ici, tout le dispositif de refroidissement est placé à l'arrière donnant à l'ordinateur sa forme tellement particulière et croyez-moi : Pour évacuer l'air, ça évacue l'air.Je n'ai jamais dépassé les 65 degrés en CPU et les 70 degrés en GPU et tout cela sans la moindre impression de chaleur à travers le clavier. Une merveille !

Au niveau du look, il reste un peu austère mais a pour avantage de passer inaperçu et de pouvoir aussi bien s'utiliser au milieu d'une réunion professionnelle que dans une LAN. Les amateurs de Tuning devront se rabattre sur les Alienware bien tape à l'œil mais aussi ben plus onéreux. 
Pour ma part, je n'étais pas fan du design à l'origine mais en sortie de boîte, l'aspect hyper classe de la machine m'a conquis au point de m'ôter l'idée de lui faire une déco maison.

En sortie de boîte, on ouvre de grands yeux par rapport au packaging ultra complet d'Asus. Il n'y a pas à dire, c'est cher mais on est gâté. Ainsi, en plus du portable et de sa gigantesque alimentation, Asus a la très bonne idée de fournir une souris gamer marquée de son logo RoG qui s'avère excellente, un casque audio malheureusement ouvert donc peu isolant et, pour couronner le tout, un sac à dos pour ranger son précieux et le transporter de par le monde en toute sécurité.

Le sac s'avère d'ailleurs très facile d'utilisation même s'il manque cruellement d'espace pour ranger son matos et manque un peu de protection. Ceci dit, cela reste une excellente initiative d'Asus car il est assez difficile de trouver un sac qui permette de faire rentrer la machine. Celle-ci est en effet très profonde étant donné le système de refroidissement.

Vient ensuite le premier boot qui permet avant toute chose de finaliser l'installation. Rien de bien sorcier mais premier couac puisqu'il apparait que les DVD de sauvegarde ne sont pas inclus dans le package. Il faut donc créer soi-même ses DVD de sauvegarde (5 quand même) pour remettre la machine en état en cas de problème. Comptez quand même deux bonnes heures pour l'opération.

Une fois cette corvée faite, vient la découverte de la machine en elle-même et de la tonne de logiciels Asus & Partenaires préinstallés qui vont de l'indispensable à l'inutile le plus total. N'hésitez pas à avoir la main lourde dans les suppressions de programmes natifs, presque tout est à jeter. 
On ne reprochera pas à Asus de fournir ainsi une bonne tripotée de logiciels mais à mon avis, les acheteurs de portables aussi onéreux ont souvent une idée bien faite des logiciels qu'ils veulent utiliser et on passe donc un bon moment à nettoyer la machine des bidules inutiles.

Par contre, je déconseille très fortement une installation « propre » de Windows comme on le fait couramment sur une tour. Ici, Asus a assemblé des pièces spécialement pensées pour le portable et développé des drivers spécifiques pour chaque élément. Il est, par exemple, courant que les drivers dernier cri de Nvidia fassent perdre 25-30 % de performances. Donc, pas d'excitation, il ne faut réaliser les updates que via le site d'Asus et ne jamais prendre les drivers constructeurs.

Et enfin, c'est le moment tant attendu, le premier lancement d'un jeu et la comparaison avec les performances de notre tour dernier cri. Avant toute chose, passez l'ordinateur en mode High Performance sinon le cpu sera bridé et donc les performances décevantes. Et là, c'est quand même un peu le bonheur puisque tous les jeux modernes sont jouables en qualité maximale. Bien entendu, le framerate connait une baisse sensible par rapport à une tour dernier cri mais globalement le résultat reste très satisfaisant et une telle machine peut aisément s'envisager comme machine de jeu principale.

Pour vous donner une idée, sur World of Tanks (version 8), j'ai constaté un framerate de 30-35 fps en qualité max et aliasing à fond alors que j'obtiens près de 80 fps sur ma tour. Cela peut paraitre décevant mais il faut remettre ce chiffre dans son contexte. Ma tour tourne quand même sur un I7 3770K avec une Radeon 7970 et 16 GB de Ram. Config encore difficile à envisager dans un portable même dernier cri. 
En passant le niveau de qualité en élevé (un niveau en dessous du Max), on atteint 50-55 fps, de quoi jouer à l'aise en toute circonstance. 
J'ai bien entendu testé la bête avec d'autres jeux : Borderlands 2, X-Com, Battlefield 3 et je peux vous dire que le résultat est impressionnant même si j'ai passé plus de temps à jouer qu'à prendre note des résultats de framerate ;-)

Malgré toutes ces qualités, l'Asus G75 a quand même quelques défauts aussi parmi lesquels :Son poids et son encombrement. Le modèle 17 pouces fait quand même dans les 4,5 kgs sans compter l'énorme alimentation. Il reste donc plus un transportable qu'un portable.Ses hauts parleurs vraiment très moyens. Heureusement, le gamer mobile utilisera souvent un casque pour s'isoler et n'aura donc pas à subir leur qualité médiocre
Je pense que vous aurez compris que j'ai été enchanté de mon cadeau, l'Asus G75 est un excellent portable que je conseille à tous les gamers qui ont besoin de bouger. De plus, contrairement à certains concurrents, l'offre d'Asus est très cohérente et il est impossible d'acheter une machine qui proposera des carences dans certains domaines.

Voila j'ai eut l'occasion de tâter du portable asus rog dernière gen (châssis un poil plus fin et dernière gen de composants embarqués).

Jusqu'ici tout va bien, arrivé à la maison avant de l'allumer une première fois, comme tout bon fermier qui ce respect, je le retourne virilement et lui fait sauter le soutif avec le doigté que demandent les laptops. Changement de disque dur mécanique par un efficace Samsung 830 256 g.

En route pour le format qui se passe sans encombre. Arrivé sur le bureau seven, je me pose la question des drivers ! j'ai pour habitude pour avoir tjs les derniers drivers de les télécharger au dernier moment sur touslesdrivers .com via leur détection auto. Oui, mais pour se faire, il me faut un pilote de contrôleur Ethernet. Je le trouve sur le cdrom de driver Asus et me voilà sur le site du pompage. Je retrouve aisément mes drivers et les installe sans aucun souci.

Me manque plus que le driver Nvidia bizarrement pas proposé par touslesdrivers.com. Bizarrement non en fait, on verra ça par la suite. Donc je fonce sur le site Asus chercher mon driver de Cg une "670 MX".

Alors c'est là que commence le gag pour rester poli. Je ne souhaite pas laisser s'exprimer toute la colère qu'à générer cette situation je me bornerai à être le plus honnête possible sur l'aventure. 
Sur le site Asus seul des drivers win 864 bits sont proposés, j'ai cru à une erreur de sélection de ma part et après contrôle je m'aperçois que le seul os supporté pour mon laptop est win8 .

Je n'ai rien contre Win 8, mais je ne souhaite pas l'utiliser, je suis du genre à apprécier avoir le choix et sur mes anciens laptops j'ai tj pu choisir mon os. 
Plus que le blocage win8 ce qui m'excita c'est le principe. Sur le chan irc ccl j'ai même parlé de forçage win8 afin de rattraper des stats de vente désastreux, sauver extrêmes par des ventes sur tablette et phone. 
Bref j'appelle Asus, gêné, voire coincé, on me sort une histoire à dormir debout dans un français plus qu'approximatif. En gros c'est comme ça ce n'est pas nous c'est Nvidia. Alors que sur le site Asus c'est l'ensemble des drivers seven qui sont absents! m'enfin (...) soupir J'attends donc un hypothétique driver pour seven, ce topique ayant pour but de dénoncer ce problème.

Batterie ASUS G75 ,

Batterie Asus K50IJ ,

Batterie pour ASUS G75VW .

04:20 Écrit par shu ming | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.